Tag Archives: e pub

Start up de la semaine : Spiceworks commercialise un logiciel contre de la pub !

4 Oct

InformationWeek nous l’apprend : la société SpiceWork commercialise un logiciel de gestion de réseau auprès des techniciens. Le téléchargement est gratuit. Non ils ne pas si philanthropes dans cette société, le logiciel se rémunère entièrement sur la publicité, et notamment les AdSense. Les pubs, uniquement textuelles, sont affichées à droite de la console de gestion intégrées dans le navigateur et prennent « à peine 15 % » de la surface de l’écran. Elles concernent des catégories assez génériques pour le moment : imprimantes, serveurs, logiciels et sécurité. Au final, personne ne pourra vraiment les concurrencer selon eux : on ne peut pas payer moins cher que gratuit… Attention, des petits malins serait peut-être prêt à vous offrir un lecteur dvd pour prendre leur logiciel !

Tout ça pour dire que Internet était conçu dans le temps comme une alternative au monde réel pourri par la corruption et le fric. Au début, les gens était plein d’espoir et de rêves fous : partager des choses à travers le monde entier, avec le monde entier. On parlait d’une zone de libre droit et même de liberté. Bon, encore une fois c’est raté : c’est devenu un univers fliqué et purement dirigé par le fric, la publicité est omniprésente, des gens (qui contrôle votre vie !) se font de l’argent sur votre dos, et autant dire un paquet de pognon ! Si vous êtes en Chine ou en Corée du Nord, vous pouvez vous brosser pour connaitre la liberté (je ne parle que du surf viruel libre même pas de la vraie vie en vrai !). Vous ne pouvez plus rien télécharger sous peine de choper une amende. Ah par contre, vous pouvez toujours regarder des porno (ça rapporte toujours autant) et même assouvir vos plus viles pulsions (sadomasochisme, pédophilie, terrorisme).

Bref, c’était le coup de gueule du jour. Parce que même si ça ne m’empêche pas de monter un Made For Adsense sur le thème du porno, il faut au moins être conscient dans quel monde on vit. Et il est moche ce monde.