Tag Archives: E commerce

Le « chat » intégre l’artillerie de la relation client

4 Oct

Après le téléphone, le mail, les interface web 2.0, voici le chat au service de vous, mesdames et messieurs les clients. Les sociétés l’adoptent. Le chat, ou la volonté d’être toujours plus réactif et d’avoir une démarche toujours plus personnalisée.

C’est un plus, surtout que l’internaute s’habitue de plus en plus à cet outil. On s’étonne après que les consommateurs demandent de la réactivité et de la rapidité d’exécution.

Le chat permet en effet une réponse directe et en temps réel. Et surtout une réponse précise à une question précise. C’est encore le meilleur moyen de prospecter ou encore de fidéliser.

En revanche, de l’autre côté de l’écran, c’est du travail : gérer plusieurs chat en même temps, en apportant une réponse exhaustive. Le temps de l’intelligence artificielle est on- ne-peut- plus incontournable. Les agents intelligents communiquants, capables de comprendre et répondre à des requêtes écrites en langage naturel, vont certainement remplacer des agents eux bien réel… mais un peu cher et surtout limité dans les capacités de traitement de la demande.

Un agent intelligent placé sur un site institutionnel ou marchand est capable de vous faire une visite guidée, répondre à vos questions et de vous envoyer sur la page d’un article qui correspond à votre besoin. Et ce pour absolument tous les visiteurs du site, pas suelement une poignée d’entre eux. Bien sûr le temps d’en arriver à ce stade assez pointu, il faudra encore un peu de temps. Mais on n’est pas si loin que ça de ce qui nous semblait jadis, de la science fiction.

Pour aller un peu plus loin : NetEco

Et je vous fais partager le premier agent intelligent que j’ai pu rencontrer, l’aimable Cybelle .

Comparateurs de prix : tour d’horizon

4 Oct

Yahoo vient de lancer son tout nouveau kelkoo. Look plus épuré.

Microsoft vient de racheter JellyFish, dont le slogan est « we share ». Et pour cause : le modèle se base sur le partage. Le moteur se rémunère par de commissions réalisées sur les ventes effectuées grâce à lui, et reverse une partie aux utilisateurs. Le plus : un système d’enchères inversée, plus le stock diminue, plus le prix baisse. Ils sont fous ces JellyFish !

Après le MacDrive, le AuchanDrive et le LeclercDrive

2 Oct

Ca sonne moins bien, certes. Mais le concept est plutôt intéressant : faire ses courses sur Internet, avec les mêmes prix et promo qu’en magazin. Pas de livraison, cela signifie pas de frais de livraison. Et on va chercher ses courses sans se prendre la tête : pas de queue en magazin, pas de pack d’eau à porter. On passe au drive !

Leclerc et Auchan ont lancé tous les deux le concept, trois magazins pour Auchan, un seul » Express Drive » pour le moment chez Leclerc.

Oui, ça a forcément plein d’avantages pour les hypermarché : 64€ de panier moyen pour le drive au lieu de 45€ en magazin. Le fait d’avoir moins de choses lourdes et encombrantes à porter inciterait à l’achat. Le seul hic pour le moment, c’est qu’il y a 5 fois moins de références sur la toile. Mais si ça fonctionne, il y a de fortes chances pour que l’écart se creuse.